Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Terre2goyaves

Terre2goyaves

Viaje con nosotros / Travel with us :)

Nouvelle Caledonie act I : Lifou

Nouvelle Caledonie act I : Lifou

Notre avion atterit vers 16h heure locale après 2h45 de vol. 
Nous récupérons nos bagages puis nous nous dirigeons vers la navette qui est censée nous amener au centre ville de Nouméa à environ 45km de là. 
Malheureusement, on nous annonce que la navette est complète et qu'il faut attendre qu'elle revienne. 
Nous ne sommes pas les seuls, un couple assez âgé anglophone est refoulé aussi. En anglais, le vieil homme demande combien de temps il faut attendre et la dame de la navette lui répond qu'elle ne sait pas. 
Bienvenue en nouvelle Calédonie !

Il faut 1h pour aller à Nouméa. Le temps de déposer tout le monde à son hotel puis de revenir... Nous sentons que c'est le mauvais plan ! 
Nous demandons alors s'il y a des taxis, mais elle nous dit que le seul taxi qui bosse est parti. Un bus peut être ? Non, à cette heure ci c'est fini (17h...) 
Elle nous conseille alors de louer une voiture. Cela revient au même prix que le transfert, et on pourrait déposer le couple à leur hotel et ainsi partager les frais. On attend donc au bureau de location de voiture notre tour, et on discute avec un mec qui bosse pour la compagnie aérienne locale AirCalin. Il nous dit qu'il peut nous emmener à l'auberge de jeunesse où on a réservé. On parle alors du couple de vieux avec qui on s'est engagé et finalement d'autres gens se proposent de les emmener. Parfait. Sur la route on discute, il dépeint un portrait assez sombre de la nouvelle Calédonie, nous dit qu'ici il y a tout à faire.

On arrive à l'auberge de jeunesse, après avoir remercié notre chauffeur, et d'emblée l'endroit me plait bien. Je sais pas si c'est parce qu'on y parle français mais je trouve l'endroit chaleureux et les gens ont l'air sympa. 
On passe notre première nuit ici, c'est calme on s'est bien reposé. 
Le lendemain il fait moche, on va se balader dans le centre ville qui est en fait assez éloigné des plages et de l'animation. 
On passera un peu de temps à l'auberge à jouer au ping pong et à discuter avec nos camarades de chambrée avant de nous envoler vers un petit paradis sur terre. 

LIFOU (Ile des loyautés) 

Nous partons pour Lifou en avion. Après seulement 35mn de vol on atterrit. On peut aussi y aller en bateau, mais 6h en pleine mer ça nous tente moyen (surtout Flo) et en plus les prix de la traversée sont pas très compétitifs !!  

"L'aéroport" ressemble à ceux des îles de Polynésie, très modeste. 
On nous apporte notre Ford Fiesta directement là bas, et c'est parti pour 4 jours de farniente, à profiter des plages toutes plus belles les unes que les autres, notamment la belle Peng où l'on sera seuls. On y accède par une piste d'environ 10km, et c'est la tranquillité garantie. Il n'y a pas foule sur Lifou à cette saison (il n'y a jamais énormément de monde) sauf lorsque les paquebots australiens débarquent dans la superbe baie de Jinek. C'est un aquarium naturel, zone protégée où un sentier sous marin a été créer. Nous évoluons parmi une foule de coraux varié, en bonne santé avec une grande variété de faune bariolée. C'est d'ailleurs ici qu'on verra notre premier tricot rayé (petit serpent avec une alternance de bandes noires et blanches dont la piqûre bien qu'exceptionnelle est... mortelle dans les 15minutes !) On a vraiment apprécié cet endroit où nous sommes retournés 3 fois ( dont 1 quand il y avait un paquebot, d'un coup on passe de 2 à 50 dans l'eau !) Heureusement pour nous les australiens ne restent jamais longtemps, et l'avantage c'est qu'il y a un peu de vie au village, des femmes vendent leur cuisine (ce qui nous a permis de goûter au bougnat : mélange de poulet, riz, igname, fougère, épices et patates douces cuites dans une feuille), d'autres des souvenirs divers, des boissons, beignets de banane ou gâteau à l'ananas... imam !  En dehors de ça très peu d'animations sur l'île, dès que les croisiéristes remontent dans leur paquebot, Lifou se rendort et on se retrouve seuls ou presque partout où l'on va. C'est pas pour nous déplaire. Le mot d'ordre : profiter et se reposer. Et oui on fête déjà nos 8 mois de voyage sur 9, mine de rien ça fatigue ! Les habitants sont très sympas et on se salue toujours de la main quand on se croise, on dirait qu'on est pote avec tout le monde ici ! Après 4 jours à profiter de grandes plages de sable blanc et cocotiers et des merveilles sous marine on retourne à Nouméa bien heureux de cette escale paradisiaque.  

Nouvelle Caledonie act I : Lifou
Nouvelle Caledonie act I : Lifou

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article