Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Terre2goyaves

Terre2goyaves

Viaje con nosotros / Travel with us :)

Nouvelle Caledonie act III et IV : Ile des pins et le retour sur grande terre

Nous arrivons sur l'île des pins en fin d'après midi. 
Nous arrivons donc à l'hôtel le méridien réservé par Flo pour moi by night. Nous découvrons notre chambre : superbe ! Ça fait plaisir d'avoir un lit si douillet après ces dernières nuits sur un tapis de sol ! 
Le soir, buffet de l'hôtel super bon. 

Le lendemain le jour J on décide de ne pas faire grand chose et de profiter de l'hôtel. On commence par faire un tour de pédalo sur la baie d'oro en face de l'hôtel. 
Après ça, nous filons à la piscine naturelle. Après 45mn de marche dans la nature, en suivant un petit sentier nous arrivons à la piscine naturelle, encadrée de rochers la protégeant de la houle de la mer, eux même coiffés de pins colonaires. Superbe. Et sous l'eau : whaou !! Un aquarium ! Des poissons pas farouches, des clowns à gogo, des plus petits aux barracudas ! On ne sait plus où donner de la tête, dans une zone si petite c'est vraiment étonnant ! 
On terminera la journée comme on l'a commencé : tranquillement, ping pong, piscine... 
Le soir, on dîne au resto de l'hôtel. C'est une excellente soirée. 

Le lendemain matin on dit au revoir au Méridien pour retourner sous la tente ! 
On a RDV à 8h au club de plongée de l'île où on fera nos 2 plus belles plongées de NC ! 
Imaginez : une eau claire, des petits poissons par dizaines, un relief sous marin tourmenté, des arches sous lesquelles vous passez ornées de grosses gorgones rouges... Magnifique ! 
On y croisera aussi un peu de gros : quelques requins et une grosse raie léopard ! 

Petite anecdote plongée :  sur le bateau, un couple de plongeurs du Québec très très bavards avec nous.
Ils allaient bien ensemble, c'est le genre de plongeurs qui savent tout, qui ont tout vu, qui n'ont peur de rien... D'ailleurs ils sont full équipés de bon matos, et ne parlent que de leurs plongées dans les eaux froides du Québec...  D'ailleurs on leur a pas demandé mais ils le disent quand même : 250 plongées chacun. 
On va plonger avec eux et le moniteur. 
Celui ci nous explique que l'on va plonger dans une passe, donc qu'il y aura du courant. On va faire une plongée en se laissant porter par celui ci (dérivante). Pour ne pas rater le site et que tout le monde reste ensemble il faut donc partir tous en même temps, et se retrouver non pas à la surface comme d'habitude, mais au fond. 
Faut pas se louper et arriver à couler... 
Je suis pas trop inquiète mais concentrée (comme avant chaque plongée). On a fait l'exercice plusieurs fois pendant notre formation. 
Le prof compte : à 3 tout le monde bascule et descend à 10m, on se retrouve la bas. En principe. 
J'y suis, je vois Flo aussi et le prof. 
Les québécois, sont pas là !! 
On attend 5 minutes (c'est long) et on le voit lui, accroché au platier à lutter contre le courant à 3m de fond. Le prof lui fait signe de revenir, puis on le voit plus. On attend. Je regarde Flo et hausse les yeux au ciel... On se comprend... 
Au bout de 10 mn à attendre (heureusement y a un peu de vie à regarder, mais pendant ce temps on consomme notre bouteille...) le prof nous fait signe de rester là et qu'il va voir... Ouf ! Ils arrivent enfin ! La plongée peut commencer. 
Tout ça pour dire, qu'ils nous ont bien fait marrer les québécois.   
On plongeait avec des bouteilles en alu très légère, du coup le mono nous a dit de nous lester de 10% de notre poids (ce qui n'est pas habituel). 
Apparemment la québécoise a dit qu'elle n'était pas assez lestée que c'est pour ça qu'elle n'avait pas pu couler. Elle est remontée à 3 reprises sur le bateau pour chercher des plombs. Elle a fini à 10kg de plombs quand même !! Énorme.  

Après la plongée, repos bien mérités sur les plages de rêves de Kuto et Kanumera juste en face du camping. Le soir, nous goûtons aux fameux escargots (bulmines) de l'île des pins : miam !! 

Le jour suivant nous sommes parti sur une pirogue à voile traditionnelle découvrir la baie d'upi. Un joyau ! La baie d'halong de Calédonie, avec moins de formations Rocheuses mais une eau d'un bleu vert magnifique. Nous verrons d'ailleurs plein de raids depuis le bateau, mais également des tortues, un dauphin... 

L'après midi, nous avons fait un peu de snorkelling sur la baie de Kanumera à 2 pas du camping, où nous avons vu notamment 2 belles tortues. Puis nous sommes retournés à nouveau à la piscine naturelle, car nous avons beaucoup aimé cet endroit. 

Notre séjour s'achève déjà sur l'île des pins. Nous avons adoré cet endroit. Fonds magnifiques, plages de rêve... Un petit goût de pas assez. Mais ce n'est pas encore fini il nous reste 3 jours à Noumea et nous comptons bien en profiter 

Nous sommes allés découvrir le grand sud que nous n'avions pas fait. Il y a le parc de la rivière bleue, d'où nous pouvons marcher un peu dans la nature calédonienne ! C'est très vert, nous découvrons le grand kaori, un arbre aux dimensions spectaculaire et faisons connaissance avec le cagou, oiseau emblématique de NC. Particularité : il ne sait pas voler... 

Le jour suivant nous faisons 2 nouvelles plongées, mais encore la houle... Le trajet jusqu'au sure a 45mn de là est pénible. 
Sur le semi rigide en s'en prend plein la tête, on est trempés et j'ai froid avant même de commencer. 
Le premier site est une épave. Côté mystérieux mais pas beaucoup de vie. Le deuxième site n'est pas exceptionnel. Cette foutue houle nous aura pas permis d'aller une seule fois dans la passe à Noumea... Tant pis ! 

Le dernier jour nous traînons ici et là, découvrir les derniers recoins de Noumea avant de retourner à Sydney, pour de nouvelles aventures ! 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article