Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Terre2goyaves

Terre2goyaves

Viaje con nosotros / Travel with us :)

Road trip en Nouvelle Zélande - de Queenstown à Picton 🇳🇿

J8 : Queenstown - Glénorchy - Queenstown

Queenstown c'est une charmante petite ville de sport d'hiver, avec son lac, ses sapins et ses rivières propices au rafting. Mais Queenstown est surtout connue pour être le berceau des sports extrêmes ! C'est ici qu'est né le saut à l'élastique. Queenstown m'a fait pensé à une ville parc d'attraction... Attention il fait avoir un bon portefeuille, car pour ceux qui apprécient les sensations fortes, c'est tentation à chaque coin de rue... Saut a l'élastique évidemment (de 136m de haut tout de même pour le plus haut - celui que j'avais fait pour comparer était de 61m de mémoire...) mais aussi balançoire (on vous lâche dans le vide d'une centaine de mètres et vous faites un arc de cercle de 300 degrés tout de même), mais aussi rafting, VTT de descente, parapente, saut en parachute, tyrolienne, jet boat (bateau rapide faisant des 360 degrés)... Bref, il y a de quoi faire. Mais tout cela n'est pas donné ! On voulait quand même faire 1 activité parmis toutes celle là, et comme Florian ne se sentait pas de sauter à l'élastique ou même de faire la balançoire on s'est décidé pour le jet boat inédit pour nous 2. Nous sommes donc partis pour 1h de "balade", dans un petit bateau de 800 chevaux, musique à fond, barre pour se tenir (un peu comme dans les manèges) et pilote qui fait le fou fou pendant 1h, à passer à toute allure très près du bord, des arbres ou des obstacles, à faire des 360 degrés ect. C'était sympa ! Après ça nous nous sommes baladés dans la ville, on en fait vite le tour d'ailleurs mais c'est assez plaisant. J'ai bien aimé ici, juste que j'avais envie de tout faire ! Un peu frustrant ! Après Ca, nous décidons de partir faire une petite randonnée à 1h de route de là, dans le village de Glénorchy. Une petite promenade d'une heure dans la forêt, passage de plusieurs ponts suspendus, c'était agréable et joli, pas difficile. Sur la route menant à Glénorchy on longe le lac de Queenstown qui est en faite énorme et magnifique. Sur la route retour on s'arrête pour dormir la juste au bord du lac. Superbe vue, super coin pour passer la nuit, apéro avec une vue pareille c'est quand même cool ! (Florian s'il écrivait ajouterait : sauf ces putains de sandfly = mouche de sable. Ca mord, et après ça gratte comme un moustique. Moi perso, elles m'apprécient pas beaucoup...)

J9 : Queenstown - Glacier Fox

Le lendemain matin, réveil avec cette jolie vue à nouveau pour le petit dej, on kiffe ! On se met ensuite en route vers le quartier chinois, arrowtown (les Chinois sont venus ici pour y chercher de l'or au départ, leur village qui a été restauré). La balade est sympa et on y apprend pas mal de choses sur ces immigrés Chinois. Nous avons ensuite pris la route pour Wanaka via la route panoramique, qui serpente et passe par le point le plus haut de l'île atteignable en voiture (environ mille mètres). Belle vue sur les vallées verdoyantes. A Wanaka, il y a également un joli lac (il y en a partout ici !!) nous ferons l'ascension du mont iron (527m) pour avoir une belle vue sur Wanaka et son lac puis reprendrons la route vers les glaciers. Arrivés au premier d'entre eux, le glacier Fox vers 18h, nous décidons de ne pas y aller mais d'aller se promener au lac matheson ou lac miroir juste à côté d'où l'on voit se refléter le mont Cook dans le lac. C'est très joli surtout au coucher du soleil... On se dirige ensuite vers le seul camping gratuit du coin, malheureusement 2 énormes pierres ont été mises devant l'entrée. Il n'est pas de bonne heure il va falloir qu'on paie un camping. Florian continue la route "pour faire demi tour dans de bonnes conditions" résultat : il s'embourbe ! Mais alors bien... Heureusement pour nous, 2 fermiers qui ont assistés à la scène proposent leur aide. - 1ère tentative : ils poussent tous les 3 derrières pensant que j'accélère : on bouge pas d'un poil. - 2ème tentative : on prend des graviers dans un tas juste à côté qu'on met devant et derrière les roues et on réessaie : échec ! L'un d'eux est partit avec son quad chercher des pelles, ils creusent pour dégager les roues, et mettent encore des gravier. C'est toujours un échec. La nuit tombe c'est la galère !!! Enfin ils décident de tenter de nous tracter (on a quand même un gros veau) avec son quad, il faudra pas moins de 3 tentatives pour parvenir à nous hisser de notre trou ! Ouf ! On les remercie 1000 fois dans notre anglais approximatif et ils nous disent tout un tas de trucs qu'on comprendra pas (sauf good luck) ! Ils ont une bonne réputation ces kiwis, et à vrai dire ces 2 la se sont vraiment démenés pour nous sortir de là ! Trop gentils ! - On arrive finalement à un camping low cost (26$ pour 2 juste un champs avec des WC) de nuit, on est censé payer à l'entrée mais on ne trouvera jamais le type, il n'y a même pas de lumière...

J10 : Glacier Fox - Glacier Franz Joseph - Punakaiki

On se lève de bonne heure : un objectif une petite balade dans la nuit ! Pourquoi ? Voir des vers luisants ! Dans la forêt, ils sont partout, on se balade en voyant ces petites lumières partout c'est assez féerique... Puis c'est parti pour la petite marche pour aller voir le glacier fox (1h AR) assez facile jusqu'au front du glacier. Les photos comparatifs entre l'année 2008 et ce que l'on voit nous impressionne. Dans 10 ans, on verra plus rien d'ici, il fond à une vitesse... On reprend le van pour le Franz Joseph à une trentaine de km de là, un autre glacier plus grand. 1h30 AR de marche pour arriver jusqu'au glacier. La balade est plutôt sympa, cascades et arc en ciel sur le chemin. Arrivés là haut, c'est plutôt chouette, on le voit bien et il est assez épais, moins chétif que son homologue le Fox. Après ça, on reprend la route vers la ville de greymouth : mission ravitaillement et internet, puis on continue vers les Pancakes rocks dans la ville de Punakaiki. Ce sont des rochers en forme de crêpes empilées où se fracassent les vagues qui entrent dans des grottes sous les riches et ressortent par des sortent de cheminées, ça fait un peu comme un geyser c'est vraiment joli à voir. On s'arrête sur aire de camping gratuit dans jardin luxuriant, sans installation, et nous assistons à un superbe coucher du soleil. Le plus beau que j'ai vu de ma vie ! Comme c'était assez brumeux en bord de plage, le ciel a pris des teintes roses magnifiques se reflétant sur la mer, un vrai joli moment !

Road trip en Nouvelle Zélande - de Queenstown à Picton ��
Road trip en Nouvelle Zélande - de Queenstown à Picton ��

J11 : Punakaiki - Kaikoura

Aujourd'hui une grosse journée de route nous attend ! En effet suite au tremblement de terre qui a frappé la NZ en novembre dernier, une route principale est toujours fermée ce jour, nous obligeant à faire un gros détour. La journée commence par une petite balade sympa au bord de la rivière pukaiki, juste à côté de notre lieu de campement, ambiance jardin tropical. Puis nous avons pris la route vers greymouth pour aller à la piscine, prendre une bonne douche chaude et profiter du sauna en prime ! Ensuite arrêt déjeuner à McDo pour avoir wifi et route toute l'après midi vers Kaikoura. Nous arrivons vers 19h30 à notre campement : juste en face de la mer, aucune installation mais nous sommes seuls c'est juste royal. Nous allons nous endormir avec le bruit des vagues, j'adore ! Sauf que avant de dormir Flo va faire pipi dehors et là.... C'est le drame ! Il ramène avec lui au moins 50 sandfly dans le van, heureusement c'est plus facile à tuer que des mouches... C'est parti pour la chasse alors...

J12 : Kaikoura

Ce matin, c'était grasse mat ! A 9h30 nous nous réveillons dans le brouillard ! La batterie commence à montrer de gros signe de faiblesse, nous décidons de partir à la recherche d'un camping avec électricité. Nous en choisissons un à 2 pas du centre, 40$ pour nous 2. L'endroit n'est pas charmant du tout mais qu'importe, ils sont pas chiants et nous laisse nous installer à 10h30. On se fait un bon brunch et on part ensuite à pied, pour notre excursion du jour : nager avec des dauphins Dusky ! On s'enregistre, on nous équipe, palme masque tuba et combi épaisse l'eau est à 16/17 degrés. Ensuite on visionne un petit film, nous rappelant que les dauphins étant dans leur milieu naturel et parfaitement sauvages, non nourris et non entraînés il n'y a aucune garantie quant à l'interaction avec eux. C'est selon leur bon vouloir, et c'est très bien comme ça. Quelques conseils nous sont donnés pour maximiser nos chance de les intéresser à savoir faire du bruit dans son tuba (émettre des cris cela les intrigueraient) puis se comporter comme un dauphin à savoir faire des ronds (ils nous tournent autour il faut donc tourner avec eux) et s'immerger (cela s'avèrera assez difficile étant donné l'épaisseur des combi qui agissent comme des bouées !) Ensuite nous voilà partis pour 30mn de bateau, il y a beaucoup de brume sur la mer et on ne voit pas l'horizon. Assez vite nous apercevons des dauphins, on se met tous à l'arrière du bateau, la sirène retentit on peut y aller ! On se jette tous à l'eau, la fraîcheur surprend un peu au début, puis on se prend au jeu alors on crie et très vite les premiers dauphins apparaissent ! Magique ! Certains filent à une vitesse incroyable passant à 1m de nous, d'autres s'attardent en nous tournant autour (on s'efforcera de tourner aussi vite pour garder le contact visuel avec eux) et ce n'est pas un mais des dizaines de dauphins ! Il y en a partout on ne sait plus où donner de la tête ! A force de nager et crier on s'essouffle vite et à force de tourner on a carrément le tournis ! Une fois les dauphins partis, on remonte dans le bateau, en restant en position. Le bateau nous ramène dans le banc quelques centaines de mètres plus loin (ils avancent bien plus vite que nous, malgré nos efforts de palmage !) et c'est repartit ! On répétera l'opération 3 fois, et à chaque fois, rencontres et interactions assurées ! Vraiment génial. Grâce à l'épaisseur des combis et à notre activité nous ne souffrirons pas du froid, par contre sur la fin, tout le monde a un peu mal au cœur ! Le mélange vague/tournis/cris fait pas bon ménage. Même moi qui n'ai pas le mal de mer je me sens un peu vaseuse, faut dire qu'on s'est donné ! Retour sur la bateau on se change, on laisse les plus malades à l'arrière vomir dans les seaux et nous allons à l'avant faire de belles photos, les dauphins jouant à l'avant du bateau ! Quelques jolis sauts mais pas de supers saltos comme nous avons pu voir en photo. La brume a disparu et le retour sur la côte se fera au soleil ! C'était une super expérience, nous nous sommes régalés ! En réalité 2 espèces de dauphins ont joué avec nous le Dusky et le dauphin commun. C'était vraiment top, inoubliable ! Après une bonne douche chaude au club, on fait un petit tour au centre ville qui a bien souffert du tremblement de terre. Ça devait être quelque chose car 3 mois plus tard, on voit encore les séquelles... Certains magasins sont fermés, il y a des renforts à certains endroits sur les bâtiments et le détour important pour venir, lié à la fermeture d'une route majeure, fait que les touristes sont moins nombreux que d'habitude (sur ce dernier point tant mieux pour nous.) Ce sera ensuite dîner et dodo, cette expérience nous aura rincé !

Road trip en Nouvelle Zélande - de Queenstown à Picton ��

J13 : Kaikoura

Ce matin c'était encore grasse mat ! On s'est levés à 10h mais cette fois ci grand beau temps ! Heureusement pour notre activité à venir... On prend le temps de bruncher tranquille, on retourne se promener un peu en ville et en bord de mer, puis on part à l'aérodrome. Kaikoura est connu pour ses dauphins, des lions de mer et phoques, mais aussi pour ses baleines ! Et il y en a toute l'année ici, grâce au canyon sous marin présent ici, qui est très riche en plancton. 2 options pour les voir le bateau ou l'avion ! Comme nous avons déjà eu la chance de voir des baleines d'un bateau au Canada, nous avons choisi les airs. L'avantage c'est de les repérer plus vite et de les voir de haut donc dans leur ensemble et ainsi de mieux apprécier leur taille. L'inconvénient c'est de les voir de plus loin forcément... Nous partons donc à 13h30 sur un petit coucou de 6 places, nous serons 4 touristes. C'est partit pour 30 minutes de "chasse" à la baleine ! Nous avions croisés des français sur le Milford Sound qui nous avait dis avoir fait le vol sans avoir vu aucune baleine... Croisons les doigts ! Et la chance nous sourit ! Assez vite le pilote trouve un cachalot (environ 18m) avec un bateau qui le suit et un hélico également (pas difficile à repérer donc...) et nous tournons donc autour en virages serrés pour bien le voir. Le fait que le bateau soit à côté nous donne un repère d'échelle, et c'est vraiment impressionnant, le cachalot est aussi long que le bateau ! C'est super chouette ! Nous ne le quittons pas jusqu'à ce que celui ci décide de descendre dans les profondeurs, donc nous verrons sa queue ! Un peu plus au large, le pilote repère un autre cachalot, cette fois ci nous sommes seuls sur le spot, et même un troisième encore un peu plus loin ! C'est vraiment sympa d'avoir cette vue plongeante sur eux. L'eau est claire et on distingue parfaitement leur silhouette, cela ne fait pas juste une tâche sombre dans l'eau. Après ces 3 belles observations, le pilote cherche les dauphins, et les trouve, un banc d'une bonne centaine d'individus, sans bateau ni rien autour d'eux sauf nous, et la cerise sur le gâteau, ils s'amusent comme des fous : certains font des salto, d'autres des genre de plats pour faire de grosses vagues sur les copains, c'est vraiment super à voir ! Nous sommes descendus conquis, la tête encore dans les étoiles, nous serions bien restés plus longtemps la haut ! Comme le bateau a beaucoup tourné (assez serré) Florian est un peu barbouillé. C'est vrai que ça faisait une drôle d'impression mais à vrai dire j'ai gardé les yeux rivés sur les mammifères du coup ça me faisait rien. On décide donc de s'arrêter manger des spécialités locales : des fruits de mer au BBQ bien sur ! Le choix est large langouste, St Jacques, grosses moules vertes, poissons ... Pour Flo ce sera poisson et pour moi St Jacques (à 10$ le plat ça vaut pas le coup de se priver !!!) L'après midi sera plus calme et consacrée à une balade à pied autour de la péninsule de Kaikoura. Au programme vue panoramique sur la baie et visite aux lions de mer qui habitent ici ! Pour finir la journée en beauté nous retournons au spot en bord de mer pour y prendre l'apéro puis y passer la nuit.

Road trip en Nouvelle Zélande - de Queenstown à Picton ��

J14 : Kaikoura - Marahau

Nous mettons le réveil a 8h, car aujourd'hui nous avons beaucoup de route ! La route longeant la côte pour accéder au nord de l'île étant fermée il faut faire demi tour et repasser par les terres. La journée sera donc consacrée quasi exclusivement à cela. Nous nous arrêtons à Motueka qui est LA grosse ville avant le parc Abel Tasman. Ce parc national est très populaire, il est composé de forêt, plage dorées, eaux transparentes et faune variée. Il se visite en kayak ou en marchant le long du Sentier contier (51km tout de même ! Mais il est possible de camper en réservant bien à l'avance ou d'en faire qu'une partie) Nous arrivons à réserver une sortie journée en kayak pour le lendemain. Nous filons ensuite nous ravitailler au supermarché du coin, puis prenons la route vers le camping gratuit. Vivement demain !

J15 : Parc National Abel Tasman

Nous mettons le réveil à 6h. Le temps de se préparer, prendre le petit dej et filer à Marahau lieu de RDV pour la sortie kayak. Flo a prévu un peu large et je termine ma nuit dans le van... A 9h après avoir été équipés, nous prenons un bateau taxi jusqu'à la baie de Awaroa au milieu du parc national, la même où commence la réserve marine. Et c'est partit pour 3h de balade, où l'on passera de crique en crique nommées pour certaines golden bay (couleur or du sable et de l'eau par transparence) Nous verrons quantité d'oiseaux, lions de mers, étoile de mer et des moules par centaines ! ;) A l'heure du déjeuner c'est pique nique sur une golden bay, sandwich et carrot cake en dessert miam ! L'après midi nous sommes repartis pour 2h de balade, jusqu'à Bark Bay là où s'achève la réserve marine. Le temps de se dégourdir les jambes, l'eau est un peu fraîche pour une baignade à notre goût (20) et le taxi boat arrive pour nous ramener à Marahau. C'était une chouette journée et c'est vrai qu'il est très plaisant de se balader par la mer dans ce parc. Demain nous testerons par la voie terrestre. En attendant nous profitons des douches du club puis retour au même camping que la veille, pour le maintenant traditionnel apéro van de fin de journée !

Road trip en Nouvelle Zélande - de Queenstown à Picton ��

J16 : Parc National Abel Tasman -Richmond

Aujourd'hui nous avons prévu de prendre le chemin terrestre à partir de là où nous l'avions laissé hier en kayak. C'est donc reparti pour le taxi boat qui nous amène à Bark Bay cette fois, et de là nous aurons 25km pour rejoindre le village à pied. La balade sera facile techniquement (pas de gros dénivelé) mais longue ! Avec les petits détours vers les différentes plages ou point de vue, nous avons fini sur les rotules, après 30km de marche ! C'était une belle rando avec vue imprenable sur les criques au sables blonds et à l'eau turquoise. Nous avons bien profité du parc Abel Tasman, il est l'heure pour nous de continuer la route vers Richmond où nous passerons la nuit (à seulement 40km de l'étape précédente) sur un parking, pas très glamour cette fois...

Road trip en Nouvelle Zélande - de Queenstown à Picton ��

J17 : Richmond - Nelson - Picton

Nous avons très bien dormi sur notre parking ! Mais les courbatures et les ampoules liées à l'effort de la veille se font sentir ! Après un bon petit dej, on fait un tour au marché du samedi à Nelson. Ambiance bohème bon enfant, tout y est : fromage et savon au lait de brebis, bijoux, fruit et légumes bio, artisanat, vêtements et stand alimentaire en tout genre de la nourriture thaï au burger Vegan le choix est large pour le midi ! L'après midi nous reprenons la route vers Blenheim et ses vignobles. Il fait vraiment chaud, alors lorsque nous passons près d'une rivière, nous imitons les locaux et allons piquer une tête rafraîchissante avant de poursuivre ! Arrivés dans les vignobles du Marloborough (réputés pour leurs blancs) on s'arrête pour faire une dégustation. On repartira avec notre bouteille de sauvignon pour accompagner un de nos repas pris dans le van ;) Puis nous nous dirigeons vers Picton, à la recherche d'un camping payant avec électricité. Nous en avons besoin, comme il fait très chaud le frigo pompe sur la batterie et s'est même arrêté de fonctionner...

J18 : Picton - Havelock - Picton

Aujourd'hui on se lève sous la pluie ! Le temps est très couvert. On part se balader dans le centre de Picton, boutique de souvenirs, d'artisanat, Resto et cafés l'endroit n'est pas désagréable. Vers l'heure du midi on se décide à prendre le van direction Havelock une petite localité à 20km de là, autoproclamée capitale mondiale de la moule verte ! Ce sont de énormes moules entre 7 et 10cm que nous nous décidons à goûter. Verdict : on préfère les petites de bouchot !

L'après midi sera tranquille balade et prise du wifi en ville.

J19 Picton - Wellington

Cette journée sera consacrée au transfert de l'île du sud à celle du nord. 3 bonnes heures de ferry mais il fait beau et la mer est belle alors on en profite en restant sur le pont ! Adieu l'île du sud, bonjour l'île du Nord !

Road trip en Nouvelle Zélande - de Queenstown à Picton ��

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article